Sélectionner une page

C’est une décision on ne peut plus cruciale pour les étudiants en médecine : choisir LA spécialité de son internat, celle qui fera d’eux les médecins de demain dans trois, quatre, cinq ou six ans.

Voici donc les spécialités et les lieux d’affectation qui ont le plus eu la côte en 2022 :

Une spécialité parmi 44… La difficulté n’est pas tant de savoir quelle est sa préférence mais plutôt si la spécialité voulue sera encore disponible au moment de faire son choix. Car chaque année, les quelque 9.000 futurs internes en médecine valident leur affectation à tour de rôle, selon leur classement aux ECN.

La chirurgie plastique particulièrement demandée

Car en analysant les choix des 1.000 premiers candidats la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique est la plus demandée en 2022 : 78% des places ont été attribuées en moins de deux jours.

L’ophtalmologie attire particulièrement (101 places sur 155 ont été attribuées aux 1.000 premiers), tout comme la dermatologie (55% des places attribuées aux 1.000 premiers) et la médecine cardiovasculaire (47%).

Des spécialités de médecine qui ne parviennent pas à faire le plein…

À l’inverse et comme chaque année, certaines spécialités n’arrivent pas à remplir leurs effectifs. C’est le cas de la discipline santé publique (28% de places vacantes), celle de biologie médicale (23% de places vacantes) ou encore la gériatrie (33 places non-pourvues, soit 17% de places vacantes).

La spécialité médecine et santé au travail, quant à elle, avait pourtant vu ses capacités d’accueil diminuer avec neuf postes supprimés pour la rentrée 2022 mais cela n’a pas suffi. La discipline a encore 26 places disponibles, soit 22% de places vacantes. Au contraire, en psychiatrie, trois nouvelles places ont été ajoutées mais sur les 539 postes ouverts, 34 n’ont pas trouvé preneur (6% de places vacantes).

SOURCE / l’Etudiant

https://www.letudiant.fr/etudes/medecine-sante/ecn-2022-les-specialites-les-plus-demandees-par-les-futurs-internes-en-medecine.html